samedi 9 juillet 2016


Les pas sages d'un fou 

Réalisé avec le comédien français Kamel Zouaoui, publié par la maison d'édition El Ibriz. Ce livre de jeunesse a nécessité une réalisation restreinte de planches. J'aurais aimé aller au bout de ce projet en le dessinant sous forme de bande dessinée. Mais à défaut de temps, nous avions finalement opté pour un support qui répond au deadline fixé.  

jeudi 5 mai 2016

Illustrations de jeunesse.


Quelques ébauches de personnages  qui devaient servir  à un conte pour enfants. Malheureusement, le projet n'a pas abouti.

La magie du numérique !


Une petite vidéo réalisée -en capture- dans le cadre de mes ateliers dessin. Ici, j'ai choisi d'illustrer un personnage aléatoire, très ressemblant à Donald. Dans mon enfance, je m'inspirais essentiellement de l'univers de Disney, cela représentait pour moi, une école d'apprentissage, comme tant d'autres dessinateurs j'imagine.





Mes Cop's


Cette planche fut publiée dans l'album MES COP'S de Cazenove & Fenech. © Edition Bamboo 2013 - France.

samedi 19 février 2011

Collections contes, coloriages | Arnoub et ses amis.

Ci-dessus trois couvertures tirées de la collection Arnoub et ses amis, de 3 à 5 ans. Un graphisme platement classique, rendu insatisfaisant à notre goût. On voulait apporter un style épuré, moderne, seulement nous étions tenus par un délai extrêmement court. Bien souvent, les éditeurs de chez nous ne payent pas préalablement les droits d'auteur, de ce fait, les illustrateurs/auteurs, perçoivent leur rémunération que lorsque le livre est publié. Cela étant dit, si vous êtes nouveau dans le métier, et que vous voulez vous faire une place dans le monde de l'édition, oubliez le côté artistique, pour les éditeurs, l'important est de fournir le travail à temps.








mardi 11 mai 2010

Pif, le retour !

Ce jour-là, venant à passer devant une librairie, quelle fut notre grande surprise de voir, par-dessus les magazines exposés, un titre bien en gras Pif Magazine. De loin, nous pensions que c'était une ancienne publication, mais on faisant quelques pas de près, la date était toute récente. Notre joie était immense lorsque nous avions compris que le magazine a émergé à nouveau après une si longue absence. Pour fêter cela, nous avions réalisé deux planches, mon frère se chargera de la colo et moi du gribouillage, même si nous n’avions rien apporté de plus dans le graphisme d’Arnal, pour nous, c’était surtout le plaisir de dessiner les héros d’un grand artiste, qui nous fascinait tant dans notre enfance.